Découverte de la réserve naturelle d’Ehden :  CM2G

Le mercredi 20 décembre 2017, laclasse de CM2G est allée faire une randonnée à la réserve d’Ehden pour explorer la biodiversité qu’elle renferme.

Il faut savoir que cette réserve regroupe 39 espèces d’arbres à feuilles caduques comme le prunier sauvage, le chêne chevelu ou le frêne à fleurs, et des arbres à feuilles persistantes comme le genévrier, le lierre, le pin, le sapin ou le cèdre.

                         20171220_103206_resized_120171220_103212_resized_1

On y a découvert une faune et une flore très variées: plus de 1000 sortes de plantes,  156 espèces d’oiseaux, mais aussi, des écureuils et certains animaux que l’on rencontre rarement et qui ne sortent que la nuit de leur cachette comme, des sangliers, des hyènes et même des loups qui laissent surtout des traces de leurs pas quand ils sont à la recherche de nourriture.

20171220_103225_resized_1
Les papillons de jour de la réserve
20171220_103231_resized_1
Les papillons de nuit de la réserve

20171220_103654_resized_1

Nous avons respecté les sentiers délimités par LMT (Lebanon Mountain Trail) afin d’éviter d’écraser des jeunes pousses sur notre passage. Nous avons marché jusqu’à la source d’eau « Ain Naasa » où on peut trouver des hiboux. A 1600 m d’altitude, de magnifiques sapins avoisinnent des majestueux cèdres. Pour les distinguer, il faut bien examiner leur sens de croissance : le sapin pousse en hauteur alors que le cèdre tend à s’étaler en largeur. Les pommes de pin sont portés par les sapins sous leurs branches alors que les pommes de cèdre se trouvent, quant à elles, au-dessus des branches.

                           20171220_110559_resized_220171220_111022_resized

Pour préserver cette zone naturelle, des panneaux rappellent aux randonneurs quelques règles de bonne conduite: éviter de faire du bruit afin de ne pas effrayer les animaux,  se restreindre de fumer, camper ou faire un feu de camp, de cueillir des plantes ou de couper les arbres, de chasser, de jeter des déchets ou d’y emmener des animaux domestiques.

On a beaucoup apprécié cette sortie qui nous a permis de mieux connaitre la nature de notre Liban et on a partagé d’agréables moments face à ce paysage sublime. Le voyage a été long mais Ehden vaut bien le détour.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s